Orchestre et Opéra

Vendredi 6 octobre fut l’occasion pour les 26 enfants de CM1 CM2 de découvrir Rennes sous un autre jour…

Nous sommes allés visiter l’Opéra rennais le matin. Une visite riche en découvertes, tant sur l’architecture du site en lui même, que sur l’origine et le genre « Opéra ». Nous avons monté les nombreuses marches de cet Opéra atypique. Découvert les parterres (à l’étage !) et baignoires. Nous avons été impressionnés par la salle de spectacle et ses décorations. Ainsi que par la peinture du plafond, représentant la culture bretonne.

Le foyer public nous a réchauffé, régalant nos yeux de superbes peintures en lien avec les Arts que l’on trouve dans un Opéra : le théâtre, le chant, la musique, etc.

A la fin de cette visite, la classe s’est divisée en 4 groupes pour une course d’orientation dans Rennes. Un plan du centre-ville, des descriptifs des monuments importants et les indices en main, les élèves se sont rendus sur les lieux : la Chapelle St-Yves, la cathédrale St-Pierre, les portes mordelaises, la place des Lices, le Parlement de Bretagne et l’Hôtel de ville.

L’occasion d’observer les éléments architecturaux, tels que les sculptures, les peintures, les vitraux, les éléments étranges…!!!

Pause repas sur la Place des Lices, la mixité ?! Pour quoi faire ?

Et pour terminer la journée en beauté, nous avons eu la chance d’assister à un concert de musique Baroque, des compositeurs Vivaldi et Haydn, donné par l’Orchestre Symphonique de Bretagne à l’Opéra.

Depuis le 2ème balcon, nous avions une vue imprenable sur les peintures du plafond. La hauteur a étourdi quelques têtes.

Ce fut une journée belle et bien remplie…

Le dadaïsme

En septembre, nous avons commencé un nouveau projet autour du Dadaïsme. Il s’agit d’un mouvement artistique, prenant naissance entre les 2 Guerres, avec pour objectif de remettre en cause les conventions et les contraintes dans l’art (et autres milieux culturels).

Ce mouvement apporte dérision et extravagance dans l’art, avec une approche très engagée : les artistes du Dadaïsme avaient pour but d’amener le spectateur à réfléchir sur les fondements de la société.

Nous nous sommes intéressés au Critique d’Art de Raoul Hausmann, qui a utilisé des techniques de collage pour créer un personnage plutôt loufoque et caricatural.

La consigne était de se créer une nouvelle apparence à partir de son propre portrait photo. Une fois terminé, un travail de réflexion autour de la différence  et du respect de l’Autre quel qu’il soit sera engagé. Cela fait écho aux ateliers d’Education Morale et Civique déjà commencés en classe.